Cesse de prier 2

Il y a 6 mois de cela, j’ai écrit un article sur la prière. Si vous ne l’avez pas lu, je vous invite à le faire car l’article que vous vous apprêtez à lire est, en quelque sorte, la suite. Dans la première partie, je vous parlais d’une personne pour qui j’ai prié, jeûné, à qui j’ai parlé de Dieu en long, en large et en travers mais qui ne voulait rien savoir de lui. Cela n’a pas ENCORE changé mais j’ai la foi.

En attendant, cette personne (que je nommerais H.) fait plus confiance aux hommes qu’à Dieu et ce que Jésus à fait pour elle. Au fond, je la comprends car, avant que je ne le rencontre personnellement, Jésus me paraissait aussi être lointain et un mythe. En règle générale, le monde pense cela : Comment un homme, qui a vécu il y a 2 millénaires, pourrait me connaître et m’aimer avant que je n’existe, sans me connaître, sans savoir que ma mère me mettrait au monde ? Pourquoi cet homme serait soi-disant mort pour moi ? Je n’ai rien demandé, je n’ai pas demandé qu’un homme meurt pour moi ! D’ailleurs, s’il est mort ce n’est certainement pas à cause de moi ! Il pouvait garder sa vie et vivre de long jours heureux… Moi-même, tant que je n’avais pas reçu la révélation, ça me paraissait absurde et incompréhensible.

Ces derniers temps, j’ai vécu beaucoup de combats intérieurs suite à une situation douloureuse et qui m’a ramenée dans le passé. Ce n’est jamais bon de faire un bond dans le passé mais Dieu sait changer le mal en bien. En effet, je me suis retrouvée dans cette situation douloureuse, qui soit dit en passant ne me concerne pas, à vivre des émotions désagréables, à vivre un début de révolte et le sentiment d’injustice mêlé à l’envie de couper toute relation avec H. juste pour être libérée du poids et de l’impact que cela avait dans mon quotidien. Cependant, durant toute cette période, le Saint-Esprit me disait toujours (c’est cette voix qui parle tout doucement) : « Tu es celle qui représente mon amour pour elle ». Je savais que cette situation m’amenait à redevenir celle que j’étais auparavant : manque d’amour, d’empathie, beaucoup de jugement, de manque de sagesse et de réactions émotives. Je n’aimais pas cela !

Un jour, deux personnes m’ont dit « Ça y est, on retrouve enfin Jessica ». Lorsque j’ai entendu cette phrase, j’ai eu un choc, car tout ce que je ne voulais pas revoir était là ! J’ai pris du temps pour réfléchir mais chaque jour qui passait me rappelait ces deux pensées contradictoires. De plus, j’avais cessé de prié pour H. car je pensais avoir reçu de Dieu le « OK, tu peux cesser de prier j’ai bien reçu tes prières, tu peux arrêter maintenant. ». Et pour le coup, j’y ai vraiment cru ! Un soir, j’ai pris le temps de répondre à une amie (la même dont je parle dans mon premier article) par une notre vocale et je lui ai raconté ce combat intérieur vis-à-vis de la situation et de H. Je lui ai aussi raconté que j’avais cessé de prier MAIS, lorsque je lui expliquais cela, le Saint-Esprit m’a rappelé les paroles que je vous ai cité, notamment celle dans 1 Thessalonicien 5:16 lorsque Dieu dit : « priez sans cesse ». J’ai compris alors que ce que j’avais cru pendant plusieurs semaines (voir mois) était un mensonge du diable, une parole fausse et infondée puisque la parole de Dieu dit le contraire ! Oh pardon Seigneur. Lorsque j’ai eu terminé ma note vocale, ma soeur en Christ m’a répondu et tout est devenu totalement limpide et clair pour moi.

J’ai reçu deux réponses puissantes qui, je le sais, vont changer à jamais ma vie de prière et m’ont délivrée d’un mensonge !

La première révélation a été au sujet de cette situation vécue. Dieu ne me demande pas de me révolter mais me demande d’être celle qui va déverser SON amour autour de moi. Pour cela, je dois me démarquer de ceux qui m’entourent, briller et je dois agir avec justice et amour. J’ai compris que ma justice n’était pas celle de Dieu. Si d’après moi ce qui était juste était de couper les ponts pour protéger ma propre famille, pour Dieu, la justice c’est l’amour ! Il m’a confirmé que j’avais le droit de me positionner en exprimant mon désaccord mais que c’est l’amour qui change les coeurs.

« La haine les amène vers la mort (satan), l’amour les amène vers la vie (Jésus) » Jessica Le Bel

La seconde révélation reçue a été au sujet de la prière. Durant plusieurs mois j’ai prié pour H. au sujet de son salut et de sa guérison puis j’ai arrêté de prier. Ce que je n’avais pas saisi, c’est que je ne devais pas cesser de prier mais que je devais changer mes prières. Il y a bien des choses que l’on entend dans les prêches, les enseignements et que l’on comprend avec la tête (l’intelligence humaine) mais Dieu seul peut nous aider à les comprendre avec le coeur. C’est donc reboostée que je reprends les armes et le combat spirituel ! Dès à présent je vais rendre grâce à Dieu pour ce qu’il accomplit, je le loue et je le remercie pour la manifestation de sa parole et de sa volonté dans la vie de H. Tous les versets que je vous ai partagés dans la première partie disent de persévérer dans la prière, chose que j’avais saisi, mais ils disent aussi de démontrer notre reconnaissance et de nous réjouir mais ça, je ne l’ai saisit que 6 mois plus tard.

Je ne suis certainement pas la seule à vivre ce genre de situation, à vivre ce combat intérieur. Cependant, j’ai compris, au moment où j’écris ces lignes, que le Seigneur utilise cette situation délicate, désagréable et douloureuse pour continuer son oeuvre en moi. Il me transforme en profondeur et ne souhaite plus rester à la surface. Il agit afin que je diminue et qu’Il croisse (Jean 3:30).

« Je voulais tout arrêter et Dieu a dit NON : TU DOIS CONTINUER. »

2 réflexions sur “Cesse de prier 2

  1. Ma sœur Jessica, déjà 6 mois que tu as écrit le premier article ? Wow, le temps passe tellement vite. Merci pour ton article et surtout pour ta sincérité, ta transparence et ton ouverture.

    Cela me fait penser à ce passage de l’apôtre Paul : « Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit. » (2 Corinthiens 3:18)
    On porte malheureusement trop souvent des masques (au sens propre comme au sens figuré). Mais Paul parle de visage découvert qui traduit la vérité, l’authenticité, la bonne foi.

    Que Dieu te bénisse, ma sœur Jessica et qu’il continue, par Son Esprit à te parler, à t’inspirer, à guider tes pas afin que tu continues d’être une source de bénédictions. Au plaisir.

    Aimé par 1 personne

    1. Et oui, déjà 6 mois que j’ai écrit la première partie !

      Merci frère Clément pour ta fidélité, ton soutien et tes commentaires à chaque article.

      Ce passage de la Bible est tellement vrai (comme le reste de la parole) mais les gens ne se rendent pas compte parfois que beaucoup de personnes portent des masques et sont si différents entre leur vie privée et leur vie publique. Je mets un point d’honneur à être la plus transparente possible, tout en gardant ma vie privée « privée » car le monde a besoin de personnes sincères qui disent les choses.

      Soit abondamment béni cher frère !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s